.

Régulation financière & financement de l’économie

Il est peu probable que la crise bancaire et financière que subit l’économie mondiale depuis fin 2008 soit réglée pour la séquence électorale française de 2012. Par conséquent il est à parier qu’elle constituera un des principaux – sinon le principal – sujets de la campagne. Quelles que soient les orientations des candidats, aucun d’entre eux ne peut ignorer la crise des dettes souveraines qui survient après que la crise des « subprimes » a failli emporter nombre d’établissements financiers et a sérieusement handicapé la croissance et l’emploi dans les pays développés. Le prochain Président et la prochaine majorité parlementaire devront tenir compte des réalités budgétaires rendues difficiles pour financer la mise en œuvre de leurs politiques. Cette prise en compte de la crise par les programmes est décisive à double titre : d’une part pour la crédibilité des programmes en période de crise ; d’autre part pour proposer des solutions permettant de s’extirper de la crise. Parmi les solutions proposées, celles visant à assurer la régulation financière semblent prépondérantes tant le risque d’effondrement du système financier est palpable et menace le reste de l’économie.

Advertisements

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :