.

Retraites : où en est-on après la réforme de 2010?

La réforme des retraites de 2010 a suscité des mobilisations sociales massives impulsées par une opposition syndicale quasi-unanime qui s’est cristallisée autour du relèvement des âges légaux. Dans les régimes complémentaires, un accord conclu le 28 mars 2011 entre le patronat et trois syndicats de salariés a notamment aligné les âges d’accès à l’Agff et d’abattement sans décote sur les âges légaux du régime général. La réforme de 2010 vise l’équilibre financier du système de retraites en 2018, mais la construction fragile du financement, qui rendait cet objectif contestable dès 2010, se heurte à la dégradation économique actuelle induite par la crise des dettes souveraines. Faute d’avoir assuré des ressources suffisantes aux régimes, le gouvernement est contraint d’intervenir de nouveau sur la question des retraites en accélérant le rythme de relèvement de l’âge d’ouverture des droits, et en procurant de nouvelles ressources aux régimes eux-mêmes, mais surtout à la Caisse d’amortissement de la dette sociale (Cades), qui reprend les déficits accumulés par ceux-ci. Par ailleurs, la réforme de 2010 a fixé un nouveau rendez-vous en 2013, visant notamment à étudier les conditions de mise en place d’un régime unique par points ou en comptes notionnels. L’incertitude concernant les retraites, particulièrement le niveau de celles-ci, va donc se poursuivre car le pilotage du système de retraite n’est pas clair.

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :