.

Finances publiques et fiscalité : une crise des recettes

La soutenabilité de la dette publique est actuellement au centre des préoccupations des marchés financiers qui en sont les principaux créanciers. Sa dégradation est la conséquence de la crise économique de 2008. Le ralentissement économique et la récession de 2009 ont engendré une chute des recettes fiscales. Le plan de relance de l’économie et l’augmentation du chômage ont entraîné une progression des dépenses publiques. Mais la dégradation de la dette publique a également résulté de baisses d’impôts mises en œuvre avant et pendant la crise. La politique fiscale a en effet été un levier puissamment utilisé au cours du mandat présidentiel qui s’achève. Dans ce contexte, la façon dont les candidats entendent concilier leur projet fiscal avec les contraintes financières actuelles constitue l’un des principaux enjeux de l’élection présidentielle.

Advertisements

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :