Education & formation
SOMMAIRE

Education

Formation professionnelle

Etat des lieux et enjeux Etats des lieux et enjeux
Argumentaire et propositions des candidats Argumentaire et propositions des candidats
Analyse des propositions des candidats Analyse des propositions des candidats
Comparaison des propositions des candidats et des positions syndicales Comparaison des propositions des candidats et des positions syndicales

EDUCATION

Etat des lieux et enjeux

Quelles évolutions de l’école pour quel système de formation initiale ?

L’école et l’éducation font l’objet de débats qui cristallisent beaucoup de passions et de controverses. La politique d’éducation affiche comme objectif la lutte contre les inégalités et l’échec scolaire. Mais la démocratisation scolaire partielle et l’augmentation de la proportion d’élèves en difficulté, notamment au collège, ont mis au cœur des débats la nature du socle commun et la réforme du collège unique. L’accompagnement par les Rased des élèves en difficulté à l’école maternelle et primaire est mis en cause. L’augmentation des dépenses consacrées à l’éducation est généralement envisagée comme le moyen de lutter contre les inégalités et l’échec scolaire. Au cours des dernières années, ces dépenses ont été réduites : 68 000 postes d’enseignants ont été supprimés entre 2008 et 2012, la réforme de la formation des enseignants a permis d’économiser 370 millions d’euros, mais au prix de désordres organisationnels importants, le salaire des enseignants en euros constants baisse depuis plusieurs années et se situe en dessous de la moyenne des pays de l’OCDE. Un projet de réforme de l’évaluation des enseignants est actuellement en discussion. Il suscite une opposition unanime des syndicats de gauche comme de droite, rejoints par certains inspecteurs pédagogiques.

1. Lutte contre les inégalités et l’échec scolaire : les objectifs affichés de la politique éducative
2. Quels dispositifs au service des objectifs d’éducation ?
3. La baisse des moyens alloués à l’éducation

Argumentaire et propositions des candidats

Création de 60 000 postes dans l’éducation, maintien de la règle du non remplacement d’un enseignant sur deux partant en retraite, abandon du collège unique, rétablissement des moyens des Rased, revalorisation de l’enseignement professionnel, révision des rythmes scolaires, accroissement de la présence des enseignants dans l’établissement, etc. Lire les propositions des candidats sur l’éducation.

1. François Bayrou
2. François Hollande
3. Eva Joly
4. Marine Le Pen
5. Jean-Luc Mélenchon
6. Nicolas Sarkozy

FORMATION PROFESSIONNELLE

Etat des lieux et enjeux

Une réforme inaboutie

Le système français de formation professionnelle continue a fait l’objet, depuis une dizaine d’années, de plusieurs tentatives de réforme. La dernière en date (loi du 24 novembre 2009 relative à l’orientation et la formation professionnelle tout au long de la vie) avait pour objectif la refondation d’un édifice législatif. Bien qu’il soit encore tôt pour évaluer ses effets, le Premier Ministre a demandé au Conseil Economique, Social et Environnemental (CESE) de mener une réflexion pour apporter de nouvelles pistes d’amélioration du système de formation professionnelle. Ce faisant, il confirme le caractère une nouvelle fois incomplet de la dernière réforme.

Points de vue syndicaux

Point de vue de Thierry Lepaon
(Membre de la commission exécutive de la CGT,
vice-président du Conseil économique social et environnemental)

Point de vue de Jean-Luc Gueudet

(Secrétaire confédéral de la CFDT chargé de la formation professionnelle)

Argumentaire et propositions des candidats

Mise en place de fonds de transition professionnelle, ouverture d’un compte formation continue, réorientation du financement de la formation, création d’un capital formation, recentrage du service public de l’emploi sur une mission d’accompagnement personnalisé des chômeurs, instauration d’un service public de la formation au service des politiques de développement économique, obligation pour les chômeurs de s’engager sur des formations qualifiantes et d’accepter le premier emploi proposé correspondant, etc. Lire les propositions des candidats sur la formation professionnelle.

1. François Bayrou
2. François Hollande
3. Eva Joly
4. Marine Le Pen
5. Jean-Luc Mélenchon
6. Nicolas Sarkozy

Analyse des propositions des candidats

Lire l’analyse des propositions des candidats sur la formation professionnelle.

1. François Bayrou
2. François Hollande
3. Eva Joly
4. Marine Le Pen
5. Jean-Luc Mélenchon
6. Nicolas Sarkozy

Comparaison des propositions des candidats et des positions syndicales

1. Quelles sont les propositions des syndicats ?
2. Quel est le point de vue des syndicats sur les propositions des candidats à l’élection présidentielle ?

1. Quelles sont les propositions des syndicats ?

Point de vue de Thierry Lepaon
(Membre de la commission exécutive de la CGT,
vice-président du Conseil économique social et environnemental)

Point de vue de Jean-Luc Gueudet
(Secrétaire confédéral de la CFDT chargé de la formation professionnelle)

2. Quel est le point de vue des syndicats sur les propositions des candidats à l’élection présidentielle ?

Point de vue de Thierry Lepaon
(membre de la commission exécutive de la CGT,
vice-président du Conseil économique social et environnemental)

Point de vue de Jean-Luc Gueudet
(Secrétaire confédéral de la CFDT chargé de la formation professionnelle)

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :